Comment faire un bonsaï avec une pousse de chêne ?

bonsai

Dans son habitat naturel, le chêne est un arbre majestueux. Cet arbre est même connu pour être le roi de la forêt. Il est toutefois possible de faire un bonsaï de chêne. Son grand avantage est que toutes les espèces de chênes peuvent être mises en intérieur ou dans un jardin. Si faire des avec des pousses de chêne vous intéresse, cet article vous sera d’une grande utilité.

Quelles sont les étapes pour faire un bonsaï avec une pousse de chêne (quercus) ?

 bonsai ficus

Il faut quelques étapes pour faire un bonsaï avec une pousse de chêne ou quercus. En voici les détails.

De quoi avez-vous besoin pour faire un bonsaï de chêne ?

Afin d’avoir la meilleure expérience possible sur la culture d’un bonsaï de chêne, vous devez commencer par la source des plantes. Les arbres sont nés à partir de glands ou de graines. Vous devez alors trouver des graines et les semer. Octobre est la meilleure période pour ramasser des graines d’arbre de chêne éparpillées sur le sol (au pied de la plante). Vous pouvez en trouver dans les parcs ou peut-être dans le jardin de l’un de vos amis. 

Rappelez-vous de ceci : les glands ou graines sur le sol seront mieux que ceux encore sur la plante. Choisissez les plus gros glands et ceux qui n’ont pas encore germés. La capule d’un gland mûr se détache facilement. La capule est une sorte de chapeau se trouvant sur le gland. Ne vous inquiétez pas, car cette partie du gland n’est pas nécessaire à la germination. Ramassez le plus de glands possible. Ensuite, mettez les graines dans une bassine remplie d’eau. Les glands se trouvant au fond sont ceux que vous devez garder.

Comment avoir des jeunes pousses avec des graines de chêne ?

Avoir des jeunes pousses avec des glands n’est pas sorcier. Si vous avez remarqué, au pied des arbres où vous avez trouvé ces glands, il y en a qui ont germé. Vous devez alors semer ces graines dans la terre. Si vous le faites dans votre jardin, veillez à les éloigner les unes des autres. Si c’est à l’intérieur de votre maison, mettez-les en pot. N’oubliez pas qu’il vous faut un pot pour chaque gland. Le substrat ne doit pas faire plus de 1 cm. 

La profondeur du pot que vous devez choisir est dans les environs de 15 cm. Afin que la croissance se passe bien, ils ont besoin de beaucoup d’eau. N’attendez pas que la terre soit sèche avant de remettre de l’eau. Faites l’arrosage tous les 2 jours. Quand le printemps arrive, les petites racines, feuilles et branches apparaîtront. Ce sont vos jeunes chênes.

Comment entretenir ces jeunes chênes pour en faire des bonsaïs ?

Quand vos petits arbres ont une tige, des feuilles et des branches, il est temps de les repiquer. Faites attention aux racines, car elles sont encore très fragiles. Parmi les racines, tailler de la plus grosse est nécessaire. Avec ce genre de taille, d’autres racines en version plus mince apparaîtront. Choisissez un pot plus large pour chaque plante, car les racines des chênes grandissent très rapidement. Tout le contraire de la croissance de la partie supérieure. Pas comme les arbres sauvages, les bonsaïs ont besoin de beaucoup d’entretien.

Comment entretenir un bonsaï de chêne ?

bonsai

Après ces lignes pour faire un bonsaï avec une pousse de chêne, les techniques d’entretien vous seront révélés.

Où placer cette espèce de bonsaï ?

Toutes les espèces de quercus aiment le soleil. Vous pouvez aussi mettre ce bonsaï dans un endroit à mi-ombre. Un jardin est approprié pour cela. Vous pouvez aussi placer cet arbre en pot à l’intérieur, mais à condition que la lumière passe. Pendant le printemps et l’automne, un emplacement en plein soleil est conseillé. Un jardin est une bonne option pour cela.

Quelle est la fréquence d’arrosage ?

Pour sa croissance, ce bonsaï a besoin de beaucoup d’eau. Le sol ou terre qui est la source de nutriment de cette plante ne doit pas être sec. En se nourrissant d’eau et des nutriments dans la terre, les feuilles, les branches, les racines et le tronc du bonsaï seront mûris. Si possible, n’arrosez pas avec l’eau du robinet. Vérifiez souvent la terre. Vous devez faire l’arrosage avant que le substrat ne soit sec.

Comment faire la fertilisation de cette plante ?

Vous devez fertiliser cette espèce pendant la croissance. Ces périodes de croissance sont le printemps et l’hiver. Évitez d’utiliser des engrais trop riches en azote. Cet élément incite les plantes à avoir des feuilles trop larges. Si c’est la version de l’arbre que vous voulez, vous pouvez en mettre dans la terre.

Les espèces comme le quercus est un arbre pouvant se reproduire facilement. Avec un gland, vous pouvez en faire une jeune pousse. Savoir choisir les glands, la méthode de semence dans le sol et le besoin en eau nécessitent une connaissance de base. Puis, la culture d’un bonsaï se fait entre le printemps et l’automne. Pendant l’hiver, les plantes entrent en « dormance ». Ce n’est donc pas conseillé de faire la culture en hiver. Pour que le tronc, les feuilles et les branches mûrissent bien, un mode d’entretien spécifique du bonsaï est indispensable.

2/5 - (2 votes)

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *