Où placer un bonsaï en Feng Shui ?

bonsaï

La culture d’un bonsaï Feng Shui est à la fois un art et une passion. Un art de vivre chinois, cette plante est idéale si vous souhaitez adopter un bonsaï d’intérieur. En effet, sa conception a été basée sur le fait d’apporter une influence positive dans la pièce où la plante est installée. Ce bonsaï est donc, non seulement, une décoration pour votre pièce. Cette plante est également une liaison entre le monde visible et celui d’invisible.

Les caractéristiques du Feng Shui

 bonsai-en-Feng-Shui

La pratique d’un bonsaï Feng Shui permet de vivre en harmonie avec l’environnement terrestre. Selon cet art chinois, l’installation de cette plante dans une maison augmente la chance de réussite. Comme toutes les plantes, le Feng Shui nécessite de l’humidité et de la lumière pour survivre. Aussi, étant une plante d’intérieur, ce bonsaï nécessite certaines conditions d’entretien dont son emplacement.

Attire la bonne énergie

Le bonsaï Feng Shui élimine les esprits négatifs et attire les bonnes énergies dans la chambre où il est placé. Pour que la puissance de cet arbre puisse donc fonctionner, il réclame un emplacement éclairé. C’est-à-dire, votre maison doit bénéficier de la lumière du soleil. Vous pouvez également installer des éclairages artificiels si vous trouvez que la lumière de soleil est insuffisante pour illuminer votre chambre. Aussi, l’existence d’un éclairage dans votre maison permet au développement et à la survie de ce bonsaï.

Porte bonheur

Le mot Shui signifie eau. Ce bonsaï nécessite donc beaucoup d’humidité. La présence de l’humidité dans le pot où il est installé permet à la survie de votre bonsaï tout en le laissant repartir ses bonnes énergies. Dans ce cas, le Feng Shui nécessite deux types d’eau, c’est-à-dire, l’eau qui bouge et l’eau immobile. L’eau immobile sert à l’épanouissement de vos relations personnelles et professionnelles. L’eau qui coule, quant à elle, évoque votre richesse en améliorant votre santé financière. L’humidité assure en même temps le développement de votre jeune arbre.

L’emplacement d’un Feng Shui

La pratique de l’art Feng Shui permet de vivre en harmonie. Pour que votre maison puisse donc bénéficier des bienfaits de cet arbre, vous devez le placer dans un lieu propre et bien aménagé. D’ailleurs, une chambre bien établie offre déjà une décoration pour votre maison.

Dans une pièce illuminée

La présence d’un éclairage est primordiale dans l’art de Feng Shui. En effet, cela permet au développement de votre plante tout en l’incitant à effectuer sa mission. A noter que l’énergie de cet arbre ne circule que dans le lieu où se pénètre la lumière. La zone sombre est donc à bannir si vous envisagez cultiver un bonsaï dans votre chambre.

Dans un pot humide

Comme tous les arbres, le bonsaï en Feng Shui nécessite un emplacement humide. Selon le Feng Shui, l’eau associe les émotions intérieures. Etant une plante, elle a besoin d’humidité pour se nourrir et grandir. Cette plante doit être donc cultivée dans un pot qui contient suffisamment d’humidité. Cela afin d’optimiser le développement et la puissance de votre Feng Shui.

L’entretien de la plante

Selon leurs espèces, les plantes apportent des effets positifs ou négatifs dans la place où ils sont placés. Si vous souhaitez donc adopter un Feng Shui dans votre maison, vous devez déterminer le type votre plante et ses caractéristiques. Cela afin de faciliter son entretien et le type de la terre convenable à sa croissance.

Le type du sol

La croissance d’une plante dépend du type du sol dans lequel elle est cultivée. Dans le Feng Shui, les formes des feuilles ont une influence sur l’énergie qu’il apporte. Les feuilles rondes agissent sur la circulation de l’énergie vitale ou le chi de manière optimale. Les feuilles pointues, quant à elles, facilitent la pénétration du chi dans votre maison d’une façon unique. Dans ce cas, pour les bienfaits de votre bonsaï, il est recommandé de lui fournir un type de terre adapté à ses besoins.

L’arrosage

L’arrosage régulier permet à votre plante de bénéficier la quantité d’humidité relative à son développement. Dans le Feng Shui, l’arrosage se fait selon son espèce. L’arrosage de votre bonsaï se fait également en fonction de la saison. C’est-à-dire, pendant la période d’été, vous aurez besoin d’arroser votre bonsaï deux à trois fois par jours jusqu’à ce que son substrat soit bien humidifié. Et pendant l’hiver, il faut que vous arrosiez votre bonsaï deux fois par semaine au maximum.

Le Floraya-ficus Ginseng

bonsaï Feng Shui

Si vous envisagez adopter un bonsaï en Feng Shui, optez pour ce Ficus Ginseng. Cette plante ne nécessite pas une attention particulière. Elle donc idéale pour les débutants dans ce domaine. A noter que Bouddha a utilisé cette plante pour trouver l’illumination.

Caractéristiques :

  • Hauteur 25 cm ;
  • Facile à entretenir.

En fonction de ses espèces, vous pouvez planter votre bonsaï à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison. Pour sa survie et son développement, votre bonsaï doit-être planté dans un lieu où il bénéficie de la lumière du soleil et d’une humidité. Dans la pratique de Feng Shui, vous devez d’abord déterminiez vos attentes avant de l’adopter. Cela afin de faciliter le choix de votre type de plante ainsi que ses caractéristiques pour lui offrir l’emplacement adéquat à son espèce.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *